• Mary

#14 En direct du 5ème rang d'une "Musical" à Londres


C'est l'entracte...

Je suis toute seule, j'ai des émotions plein le coeur et pas assez de pounds pour me payer un coup. Alors écrivons.

J'espère pouvoir plus tard vous parler de mes objectifs précis de ce week end, mais mon petit doigt, (ou Alice je ne sais plus...) me rappelle que parfois quand on a des projets ambitieux et des bonnes idées pour les accomplir il vaut mieux ne pas trop en dire.

Anyway, dans la lignée de mes résolutions de ce week end, je tente le tout pour le tout et me pointe au théatre, sans billet, 20 pounds de budget, 1 heure avant le début de la comédie musicale "Dreamgirls", une histoire très inspirée de Diana Ross et les Ronettes. J'ai le coeur des plus mous, j'apprends plus tôt qu'en France mon Gaston est vraiment très malade.... J'ai annulé un diner en dehors de la ville avec une amie, je marchais dans ce coin, et je me dis qu'avant de rentrer, des paillettes et du spectacle me feront surement du bien.

A l'entrée le "monsieur" me dit "Oh mais nous ne vendons des places en direct que le matin à 10h". Je lui dit "mais pourtant je viens d'en voir sur votre site, à 20 pounds, tout en haut au dernier balcon???...", et il me répond : "Vous êtes toute seule? Je vais voir ce que j'ai".

Et pour 25 pounds, me voici au 5ème rang devant la scène. Une place à 130 pounds normalement! Ah!!! Merveilleux!

A ce prix là, croyez-moi que je ne suis entourée que de touristes russes et japonais. C'est rigolo. Et moi je suis au milieu de tout ce monde, mon chignon tordu, mes sacs de shopping et le mascara qui a coulé à cause des larmes...

C'est tellement parfait qu'on se croirait devant une télé 3D, 4K et synchronisée en tant réel avec un groupe et des chanteurs live. Ça me donne envie de faire du sport, reprendre des cours de danse et faire des exercices de voix tous les jours!!! Et de boire un coup aussi. Et de mettre des paillettes de partout. Partout. Sur la veste de Franck, sur mes ailes, sur mes shoes. Glitter is power. Aller voir une "musical" dans un théâtre londonien est une expérience incroyable. Les lieux sont toujours magiques et classes, et il y a une sensation extraordinaire de vivre un moment si "poshy" et de sentir que plein de gens le font de manière ordinaire, sans forcément se mettre sur leur 31. Ce n'est pas guindé comme sans un opéra français (bon sauf au 5ème rang il est vrai...). On paie pour voir du spectacle vivant, Ça me branche sur la fréquence "Finalement, on n'est pas complètement foutu" Bien sûr c'est l'Angleterre. En France? Rien de comparable. Rien a comparer. Ni avec Marie-Christiane et Jacques Henri qui vont voir la dernière adaptation de Carmen entièrement joué par des sourds et muets unijambistes comme l'a recommandé Télérama, ni avec Bébert et Josiane qui amènent Dylan et Loana à la comédie musicale que TF1 et M6 y z'ont dit que c'était le record de fréquentation parceque c'est une révolution. L'entracte se termine. Mes petits japonais reviennent.


69 vues

©2016 by Mary REYNAUD