Epanchements et réflexions d'une artiste indépendante,

hypersensible et hyperpensante

#5 Après le concert tu ne parleras point

12/11/2017

 

J'ai bien appliqué les conseils de l'orthophoniste. Je n'ai pas parlé avant le concert, pas après. Sauf que là c'était un de nos plus gros concerts, et juste à côté de chez moi en plus. Les amis, les fans, la famille, plein d'inconnus, tout le monde était là, la salle était pleine et ils ont refusé de nombreuses entrées. Classe!

 

On montrait notre tout nouveau show, nouvelles chansons, nouveaux costumes. Grande première des "Ailes", mon costume lumineux que je porte sur ma chanson "The Angel". Bref, j'avais des millliiiiiiaaaaaaaaaaaaaaaards de choses à dire, à écouter, à capter, à échanger avec tous ces gens. Mais quenini.

 

Franchement, c'était atroce comme sensation, cette solitude. Déjà après le show, à la sortie de scène j'ai dû m'allonger 15 minutes pour reprendre mon souffle et faire baisser mon coeur. Ce nouveau set est organisé d'une telle manière que je ne suis sur scène qu'une chanson sur deux, et entre temps j'ai un costume à mettre, la loge était loin, je devais courir et me presser à chaque changement, et vu que ma condition physique est proche de 2/20, c'était vraiment très compliqué. Mais ça l'a fait. Et ensuite, le vide. Personne dans les loges, tout le monde est au bar ou au merchandising. Alors je reprends mon souffle, je fais de longs étirements pour éviter le surplus de crampes, je range mes costumes avec soin (c'est un foutoir sans nom pendant le concert, et en général vu que je tiens le merchandising je range tout en boule vite fait), je me fais une tisane au thym avec du miel, range mon maquillage, me rhabille. Et puis rien.... Alors je redéplie mon tapis de yoga, je m'allonge et mets les jambes en l'air pour la circulation. Puis j'attends encore... Rien... Pffffff.... Y'a du monde au merch? Et les gens disent quoi? On a vendu combien de disques? Ils ont aimé les nouveaux morceaux? Ils sont partis av...

 

"Maloute?... T'es là?"

 

Mamouuuuuuuuuuuuuune!!!! Elle s'est faufilée discretos derrière le vigil et m'a rejoint dans ma loge pour me faire un mimi. Oh je suis tellement contente!!! Je chuchotte tout doucement, elle me dit qu'elle a adoré et beaucoup pleuré. Alors c'est bon signe. Ça me fait un bien fou de la voir. Son zamoureux la rejoint et on se fait des mimis et des calinous, vu que je peux pas parler. Ça suffit, reboostage de coeur en cours.

 

Sandra Reina et ses paillettes (Oui elle a les auras pleines de paillettes!!!) viennent me voir pour me faire signer un disque. Olala c'est horrible, je vends des disques alors que je ne suis même pas là pour remercier les gens et les signer!!! Je signe donc le coeur brisé et apprend plus tard que c'était Elizabeth et Jean-Christophe, des gens merveilleux que je n'avais pas vu depuis 10 ans qui étaient là. Ils tenaient la brasserie "Côté Palais" dans le 3ème et où on avait fait plein de concerts avec Mary & Co. Oh, tristesse.

 

Je me retrouve seule et donc je rumine. Bordel, j'en ai vraiment chié pendant ce concert. Très souvent fausse, j'ai de nombreuses fois mimé les fins de notes, dès que je perdais le contrôle et que la voix vacillait, je coupais le son mais gardait la bouche ouverte pour faire "comme si". Il n'y a que Denis et Sandra qui ont dû remarquer je pense... Mais moi en direct je pleurais intérieurement de me voir comme ça. C'était éprouvant. Ce qui est fou c'est que les conditions pré-concerts étaient bonnes. Je suis allez faire une sieste chez moi entre les balances et le show! Merveilleux! Mais il y a eu beaucoup de retard, et puis j'étais à la base en sale état. Je m'agace de ne pas être bien malgré la bonne préparation. Du coup, je m'énervais toute seule dans mon coin et du coup j'ai focalisé à mort sur TOUT ce qui n'allait pas, et pas que pour moi, POUR TOUT LE MONDE aussi!!!

 

Du coup quand on s'est retrouvé après le tumulte, j'avais presque l'impression de ne pas avoir fait le même concert!!! Franck disait "j'ai eu des retours incroyables mais incroyables, putain les gars quel show on a fait!!!!" Comme quoi, c'est important les post-concerts.... Moi je n'ai eu aucun retour à part ma mother-pas-très-neutre donc je me suis enfermée dans mes peurs et mes doutes. Et je n'étais pas contente de nous. Les messages commencent à arriver par SMS et Facebook. Oui, c'est évident qu'on a fait un très bon concert, c'est vrai en fait quand j'y repense. Bah oui Mary, c'est pas parceque tu as un pet de travers que le show est foutu. Reviens à ta place cocotte et arrête de dramatiser. Il y a 5 bonhommes avec toi sur scène, t'es pas toute seule,  et puis d'ailleurs ce n'est même pas "ton" groupe. Alors vas-y mollo sur la culpabilité et le stress. Personne n'a vu ma faiblesse actuelle, et mes "ailes" ont marqué les esprits. Gardons ça en mémoire. On ne parle pas de ma voix boîteuse. Mais en même temps, maintenant les gens ne disent plus quand ils n'aiment pas ou quand quelque chose cloche. Une certaine politesse qui je l'avoue me dérange un peu... ça ne fait pas avancer le chmilblik les compliments polis. Donc je ne m'y fie pas. Tiens, ce sujet mériterait un futur post sur le Blog.

 

Chanter un concert me fait souffrir. C'est la première fois que je me retrouve prise au piège par ce qui me fait vibrer. C'est dur quand même. J'ai sacrifié et investi beaucoup pour en arriver là. Et maintenant mon corps me dit "Tu n'en es pas capable". Oui je sais je dramatise, oui c'est la thyroïde, oui je sais c'est hormonal, ça va passer oui oui oui..... Mais là j'ai le coeur tout mou et envie de chouigner un peu. Alors taisez-vous et tendez-moi juste des mouchoirs et des biscuits.

 

Vivement que ça aille mieux.

 

Du moins, j'espère que ça ira mieux...

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

©2016 by Mary REYNAUD